Catherine

" Pour moi, chanter à Kiantado, c’est l’expérience renouvelée d’une réalité augmentée dans un espace-temps protégé. Espace-temps protégé, parce qu’on prend le temps de poser nos bagages, de déposer ce qui encombre, par ces rituels bienfaisants et efficaces qui permettent la présence (relaxation, mise en corps, vocalises). Réalité augmentée, parce que je ne sais pas nommer autrement cette expérience d’intensité, qu’on appelle répétition, mais qui n’en finit pas de m’étonner. Déchiffrage, polyphonie, écoute, accordage, et improvisations à géométrie variable pour la partie musicale et vocale. Bonheur de chanter dans toutes les langues, de mâcher ces mots-voyages, de m’incorporer tout cet imaginaire.

Je m’ancre, mais c’est pour mieux danser. On danse merveilleusement à Kiantado, surprise de la créativité, de l’inattendu, du « et si… ». A Kiantado, je me découvre autant que je me révèle, je me reconnais autant que je m’étonne. Les mots ont du poids. Réalité augmentée. "


Alice

" En plus d'un travail musical de très grande qualité (incluant l'improvisation), les propositions de Jean-Paul allient conscience corporelle et conscience émotionnelle à la musique, ce qui permet un développement musical riche, rare et original. Enfin, l'expérience de chœur est un ravissement ainsi qu'un apprentissage du vivre ensemble. "


Frédéric

" Ici, pas de routine. Il importe de se laisser déranger, pour avancer. Le cadre de travail clair et protecteur permet d’oser dépasser ses résistances. Car chanter, ce n’est pas seulement faire vibrer ses cordes vocales. C’est engager son corps, et son cœur, dans une aventure musicale et humaine. "


Antoine

" Mon passage à Kiantado n'a duré que 5 ans, mais a constitué une étape importante dans ma vie musicale, et dans ma vie tout court ! Je connaissais déjà bien Jean-Paul et plusieurs chanteurs, grâce au compagnonnage vécu au sein de l'atelier-chant d'ATD. Le climat d'écoute et de bienveillance, le travail sur la détente, l'écoute, le regard, les chorégraphies, les créativités, les improvisations continuent de m'être très utiles dans mon activité de musicien. A travers ma propre activité de chef de chœur qui s'est superposée, puis qui a suivi mon passage à Kiantado, j'ai apprécié ce bonheur de transmettre à mon tour cette expérience. "


Sophie

" Au fil des années, le dojo des chants est devenu mon refuge. C’est un espace de liberté, où je suis bienvenue, accueillie, respectée. Je peux y explorer de larges gammes de ma personnalité, de mes talents, de mes peurs, de mes joies. C’est un lieu de recherche, un lieu où je cherche ma voix, où je cherche ma voie. J’avance, je chante, je joue, je ris, je m’émeus, j’entends, j’avance, je recule, je fais un pas de côté, je danse quoi, j’aime, je pleure, je chante, c’est bon, ça a du goût. Ça a le goût de l’audace. Une recette spéciale, à base de fraise, chocolat, miel, un trait de piment et un peu de schnaps. Vous devriez essayer, ça a du goût… "